lundi 6 mars 2017

Scintillation - John Burnside

Dans le cadre de la découverte de nouveaux auteurs, je prends ce livre qui remporte le prix Lire-Virgin en 2011 : Scintillation



Résumé :
Dans un paysage dominé par une usine chimique abandonnée, au milieu de bois empoisonnés, l'Intraville, aux immeubles hantés de bandes d'enfants sauvages, aux adultes malades ou lâches, est devenue un modèle d'enfer contemporain. Année après année, dans l'indifférence générale, des écoliers disparaissent près de la vieille usine. Ils sont considérés par la police comme des fugueurs.
Leonard et ses amis vivent là dans un état de terreur latente et de fascination pour la violence. Pourtant Leonard déclare que, si on veut rester en vie, ce qui est difficile dans l'Intraville, il faut aimer quelque chose. Il est plein d'espoir et de passion, il aime les livres et les filles.


Un livre étrange, vraiment étrange ; d'une part c'est un roman brillant, inventif, déconcertant, le type de livre que l'on admire, pour son style, pour l'intelligence de sa narration, pour son mélange des genres "Thriller, roman, fantastique, poétique, politique" d'autre part on se perd un peu dans des descriptions trop longues, quelques répétitions, beaucoup de points de vue. on a du mal à classer ce livre dans un genre particulier, cependant ce livre je l'ai lu en une seule journée, et ça montre que j'ai été accroché ... que demander d'un livre !!!


Le livre commence comme un thriller, où un agent de police enquête sur une série de meurtre, mais se trouve confronté face à la réticence de la puissance mafieuse d'une société en ville qui l’empêche d’enquêter. Ensuite on passe au genre polar noir avec une narration par quelques personnages sur le quotidien de cette ville fantôme autour d'une usine chimique qui a détruit cette ville et ses habitants .... la narration d'un enfant de 15 ans, amoureux des livres et de la vie est particulièrement touchante, parfois innocente, parfois violente et même parfois vulgaire. Et pour finir on passe au genre fantastique. Sans oublier le coté psychologique que se dégage partout à travers les chapitres, ce récit ne nous laisse pas de marbre. 

Malgré son titre "lumineux " le livre est d'une grande noirceur dans l'ambiance et le ton, un livre très intime, en parcourant les profondeurs de l'âme des différents narrateurs, on se laisse facilement porté par le voyeurisme dans les plus profondes pensées des personnages. 

Le passage d'un univers à un autre facilement, subtilement, intelligemment est la marque de ce livre ... On passe du thriller au fantastique, du réel au surnaturel, de la tendresse à la violence, de l'amour à la haine, ce livre est vraiment déconcertant car c'est aussi un livre qui me laisse sur ma faim, je ne comprends pas le dénouement, j'ai des doutes sur les personnages, sur la finalité de l'histoire, sur le but de l'oeuvre. Je me dis même que tout cela n'est qu'une image et que je dois refléter cette histoire sur d'autres faits et d'autres personnes d'autres lieux .... peut-être ... mais je ne trouve pas qui et quoi.


Et si ça pousse à réfléchir, c'est que c'est bon ... non?

"Ska"


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire