vendredi 30 juin 2017

Là où tu n'es jamais allé - Salma Inoubli

Pour une première fois en Tunisie, une maison d'édition "Pop Libris édition" fait un lancement d'un livre dans les règles de l'art ... Teasing pour la couverture, Vidéo de lancement, lancement dans une des meilleures Librairies du pays, séances de dédicaces, l'invitation à toute la nouvelle génération de critiques littéraires en l'occurrence les Booktubers et blogueurs. Voici donc ce nouvel opus : Là où tu n'es jamais allé (277 pages)

Résumé: 

Assise sur une marche dans une rue dallée de Rome, désemparée, Maddy a toutes les raisons du monde de se sentir au plus bas : pilier central de son existence, son frère Joël vient s'éteindre.
C'est alors qu'elle fait une découverte inattendue et, à travers les paroles posthumes de son frère, Maddy se trouve au cœur d'un voyage initiatique : un petit périple avec pour toile de fond les plus belles villes de l'Europe, à la rencontre de l'amitié, de l'amour et surtout d'elle-même.



Épopée émouvante, ce premier roman de Salma Inoubli est un hymne à la vie, trouvant naturellement sa place entre « mange, prie, aime » et « PS : I love you ».


Je dois d'abord remercier mon ami Samy qui m'a invité au lancement du livre, c'était pour moi l'occasion de faire de belles rencontres et d'assister en premier rang au lancement de ce nouveau bébé, la soirée était réussie, j'ai vu, pour la première fois de ma vie en Tunisie, des citoyens faire la queue pour se faire dédicacer un livre (comme quoi l'espoir est encore permis) j'ai apprécié le trac de la jeune auteur ainsi que l’aisance et le calme des organisateurs lors de cet événement très réussi. 


J'ai acheté mon livre et deux jours après j'ai commencé la lecture. Il faut dire que pour cette lecture je ne me suis pas mis dans la meilleure des positions, d'abord c'est Ramadan et j'ai du mal à me concentrer lors de ce mois et ensuite je termine juste la lecture d'une oeuvre monumentale "Les piliers de la Terre" et passer derrière cette fresque grandiose n'est pas un cadeau. mais je me dis qu'avec 275 pages je pourrais gérer et qu'en plus avec une si belle couverture de livre, je suis vraiment sous le charme et je ne peux pas trop résister.


Jusque là, tout était rose , Mais ...

Pour un livre de 277 pages, j’ai trouvé la première  partie (97 pages) trop longue, monotone et sans attraction … mais j’attend vraiment la deuxième partie pour décoller, d’après le résumé, ça va être un voyage à travers plusieurs pays où notre personnage va se ressourcer et retrouver la joie de vivre , je m'attends donc à du soleil, de la bonne humeur, beaucoup de découvertes et une petite histoire d’amour
Sauf que je ne retrouve rien, 

Imaginez un voyage à travers Florence, Rome, Milan, Genève, Paris et Londres …. On se dit que wawou on va s'enrichir de nouvelles expériences … et bah non, des dialogues à ne pas en finir, aucune découverte, pas de description des lieux, pas de rêve, rien que des dialogues monotones sans âme ni vie, on voit bien le manque de documentation flagrant de la jeune auteur, sans efforts particulier … Milan est à 300 km de la mer ... comment alors on peut trouver une plage ? ....  Rome, cité millénaire n’a eu aucun effet sur le personnage, pas une seule description des rues de la cité la plus spirituelle du monde, Genève, on le sait, elle est bien connue pour ses auberges pour jeunes où les couples français octagenères vont ronfler jusqu’au petit matin, et que dire d’un road-trip entre Genève et Paris avec cinq personnes qui cherchent l’aventure mais qui bizarrement n’en trouvent pas sur ce chemin,

Ensuite Paris, là, on voit bien que l’auteur a vécu là-bas , mais la description est plate sans âme, sans couleur, sans relief, elle fait un tour de Paris à métro mais ne parle pas des stations bondées, de cette ville souterraine, des stations les plus emblématiques (le Louvre, les halles, l’étoile, Montparnasse etc..) , on y va vers Montmartre mais pas de description des marches vers le sacré-cœur et aucune description de la magie des lieux où l’Art épouse la musique dans une symbiose totale et où est passé la magie de St-Michel et du quartier Latin ? ....

Ensuite on va à Londres, dans une ville tout en cliché, où on peut écrire mille pages et vivre mille expériences mais on ne voit que ce pub où on boit du thé avec du lait et on fait un tour en bus comme un touriste banal, loin, très loin de la recherche de soit
Mais le top c’est le saut en parachute … après des pages et des pages de pluies de Paris jusqu'à Londres , et bien , on réussit quand même à trouver une bonne plage horaire pour faire voler un avion et faire du parachute.

Bref après la lecture de cette partie j’ai regretté la première partie, de ce livre, j’ai préféré la partie mélancolique.

Vous me dites que la fin est sans doute bonne, … non non, très mal faite on dirait que l’auteur veut en finir au plus vite, très caricaturale, sans grande conviction et vraiment irréelle…je ne cache pas que j’ai poussé un ouf de soulagement quand ça s’est terminé … je n’en pouvais plus.

En résumé, je pense que l’auteur s’est un peu précipité pour ce premier livre et qu’elle a peut être aussi été mal conseillée, on voit qu’elle a quelques bonnes références musicales et quelques références littéraires mais elle n’a pas du tout travaillé le décor de son livre … malgré que c’est un sujet déjà vu, le livre pouvait offrir une belle perspective si elle a travaillé encore plus sa documentation des lieux et des villes visitées  tout en accentuant encore plus le côté descriptif …. L’écriture manque beaucoup de fluidité et de spontanéité, elle me semble forcée et contre nature. Sans doute que je me trompe mais je pense aussi que l’auteur n’est pas une grande lectrice de livres ou pas assez. 

Pour ce livre le dialogue a pris le dessus sur le récit et pour ce type de sujet, j'estime qu'une narration est plus adaptée pour transporter le lecteur, et c'est vraiment dommage car le personnage principale est attachant et on aime bien son évolution à travers les pages et l'assurance qu'elle prend au fur et à mesure de l'aventure (qu'on n'a pas vécu avec elle, dommage) malgré le grand malheur qui s'est abattu sur elle. les autres personnages du livres sont bien travaillés avec chacun une histoire intéressante ce qui est un bon point pour notre jeune auteur et cette première expérience littéraire sera certainement le début d'une belle et j'espère longue aventure.

"Ska" 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire